Punaise de lit amendes : pour les propriétaires délinquants!

Ad Blocker Detected

Our website is made possible by displaying online advertisements to our visitors. Please consider supporting us by disabling your ad blocker.

 

La ville de Montréal prend très au sérieux le problème de la punaise de lit et impose des amendes aux propriétaires délinquants. Néanmoins, en plus de les imposer, l’administration municipale a aussi décidé de les majorer de 35% en 2015.

Ceci fait partie de son plan d’action de lutte à l’insalubrité des logements 2014-2017. En plus d’imposer des constats d’infraction, la ville peut ordonner l’évacuation des lieux ou exiger des travaux importants aux propriétaires d’immeubles à revenus occasionnant par le fait même des pertes locatives importantes aux gestionnaires d’immeubles locatifs.

Une infestation de punaise de lit n’est pas un problème à prendre à la légère. C’est un problème qui prend de l’ampleur chaque année en Amérique et le Québec n’est pas en reste. Dans certaines villes, plus d’un logement sur 20 est touché par les punaises de lit. Ne laissons pas ça arriver ici au Québec!

Sources et références

Plan d’action de lutte à l’insalubrité des logements 2014-2017

Top 15 des villes américaines les plus touchées par la punaise de lit

Image courtesy of Vectorolie / FreeDigitalPhotos.net